Découvrir Hambourg  à pied et à vélo

Si vous proposez à vos amis d’aller passer quelques jours à Hambourg, je suis prêt à parier que beaucoup refuseront : « un port industriel dans le nord de l’Allemagne. Mais quelle idée ! »

Et bien, je pense le contraire ! Hambourg est une ville tournée vers le monde et qui est passionnante. Si vous avez l’intention de vous rendre en train en Scandinavie depuis le sud de l’Europe c’est un point de passage obligé. Ce serait dommage de ne pas vous y arrêter. Elle mérite aussi un voyage pour elle seule.

Pourquoi j’aime Hambourg ?

J’ai une affection particulière pour les villes portuaires. Peut-être est-ce dû à l’une de mes années d’enfance où j’ai vécu au Havre ? Du balcon de l’appartement familial, on voyait le paquebot France s’en aller vers l’Atlantique… Tout un rêve…

Hambourg est une porte sur le monde. La ville est très cosmopolite avec de nombreuses communautés étrangères. Il est le troisième port d’Europe après Rotterdam et Anvers. C’est aussi un important carrefour ferroviaire, car pour se rendre en Scandinavie en train il est obligatoire de passer par Hambourg. Enfin, Hambourg est la ville jumelle de Toulouse où se situent les deux principales usines d’Airbus. Lorsque je travaillais chez Air France, j’y étais venu pour la réception d’un Airbus 319. 

L'auteur chez Airbus à Hambourg

À Hambourg, on sent que la Scandinavie n’est pas bien loin. Il est déjà possible d’apprécier la lumière si particulière des latitudes nordiques. Comme à Stockholm l’eau est partout avec l’Elbe, les canaux et les lacs. C’est une ville opulente avec une très bonne qualité de vie.

Hambourg, avec d’autres villes allemandes, a été détruite par la Seconde Guerre mondiale. Mais sa reconstruction a été une réussite urbanistique et architecturale contrairement à des villes comme Francfort ou Düsseldorf.

Je suis allé deux fois à Hambourg, en juin 2014 et 2023 et j’ai eu la chance d’avoir un temps très ensoleillé et chaud. J’y suis aussi passé plus rapidement en janvier 2024 pour tester le nouveau nightjet vers Innsbruck.

J’ai été conseillé par un ami français, Eddy, qui habite à Hambourg depuis onze ans et est devenu un vrai hambourgeois.

Puis à partir de mes découvertes, j’ai concocté deux balades à pied et une à vélo pour visiter la ville.

Pour bien les apprécier, prenez votre temps sans chercher à tout voir. Si Hambourg vous plait, vous y reviendrez certainement comme moi.

Carte générale de Hambourg

Tous les textes en couleur corail indiquent un lien interne ou externe que je vous invite à cliquer.

Questions à Eddy, un ami Français qui vit à Hambourg 

Eddy est un ami français qui habite à Hambourg depuis 2013 et y travaille comme chef d’escale pour une compagnie aérienne. Il est aussi à l’aise en Allemagne qu’en France. C’est lui qui m’a donné envie de découvrir Hambourg et je l’ai donc interrogé pour savoir comment mieux profiter de sa ville d’adoption.

Qu’est-ce qui te plaît à Hambourg? Et pourquoi conseilles-tu de visiter cette ville?

J’aime Hambourg pour ses quartiers très différents, ses habitants d’une mentalité certes beaucoup plus calme et réservée que les berlinois, mais très accueillants et ouverts d’esprit.

Il faut visiter cette ville, car elle ne ressemble à aucune autre. Et c’est la seconde plus grande ville allemande avec une vie culturelle très animée !

Quels sont tes quartiers préférés à Hambourg?

Comme la plupart des touristes, j’ai été séduit par Sankt Georg, Altona et Schanze, qui sont des quartiers que l’on doit vraiment visiter. J’habite maintenant un peu plus en retrait, à Barmbek, un quartier ouvrier autrefois. Et j’adore ce quartier encore peu connu que je t’invite à découvrir.

Si tu as envie d’une pause dans la nature, va au Stadtpark au nord de la ville. Si c’est trop loin ou si tu manques de temps, il faut surtout se balader dans le parc Planten un Blomen où je t’ai emmené (c’est du plattdeutsch, la langue d’ici).

Quels sont les événements annuels à ne pas rater à Hambourg?

Hambourg doit tout à son port. Et elle le célèbre tous les ans début mai avec le fameux Hafengeburtstag. C’est d’abord un rendez-vous pour les fans de bateaux qui se rassemblent pour les admirer sur l’Elbe. Mais ce sont aussi de grandes festivités qui attirent beaucoup de touristes.

Un week-end absolument atypique à vivre est de participer au festival de Schlagermove. Hambourg retombe le temps d’un week-end dans les années 70 et fête le mauvais goût. Perruques et paillettes indispensables ! Mais bonne humeur garantie !

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui vient visiter Hambourg la première fois?

Deux jours sont vraiment le minimum pour la visite de la ville d’Hambourg. Ensuite, il ne faut pas manquer de parcourir la région. Ainsi je te conseille d’aller passer une journée à la mer du Nord à Sankt Peter Ording ou à la mer Baltique à Timmendorfer Strand.

Peux-tu m’indiquer quelques restaurants où tu emmènerais un ami découvrant Hambourg pour la première fois?

Si tu souhaites un restaurant un peu chic, mais excellent va à la Brasserie Tortue.

Dans une rue très pittoresque, je te conseille le restaurant Kammeramtstuben.

Sinon, le Laufauf, est un restau de quartier avec les plats typiques hambourgeois comme le Labskaus et des gratins de toute sorte.

Pas cher et très pratique, juste en face de la gare Centrale tu trouveras le Nagel.

Eddy et l'auteur à Hambourg

Merci Eddy ! Et maintenant c’est parti pour une première découverte de la ville à pied ou à vélo dans la suite de cet article.

Le centre-ville et les docks à pied  

Cette première balade se fait à pied pour découvrir le centre-ville et le quartier des docks.

Les numéros sur la carte, ci-dessous, vous permettront de vous situer à la lecture du texte.

Balade à pied dans le centre de Hambourg

Nous commençons à la gare Centrale d’Hambourg hauptbahnhof (1) et son impressionnante verrière.

Gare Hambourg

Le centre-ville : Altstadt

Altstadt veut dire vieille-ville, mais en réalité le centre-ville d’Hambourg fait récent comme beaucoup de villes allemandes qui ont été endommagées par la guerre. La différence est que le centre d’Hambourg est plutôt homogène et joli sur le plan architectural.

En sortant de la gare, nous empruntons une longue rue piétonne Mönckebergstraße (2). Elle est bordée de nombreux magasins et restaurants. Elle est plus intéressante pour son animation que son architecture, à l’exception de la Hulbe haus, une belle maison de style hollandais.

Hulbe haus

À son bout nous rejoignons l’hôtel de ville, ou Rathaus (3) en allemand, dans son style néo-renaissance. Je trouve la façade très belle. Son côté imposant est peut-être là pour rappeler qu’Hambourg faisait partie des villes hanséatiques entre le XIIe et le XVIIe siècle. La ligue hanséatique regroupait les villes de Londres à Novgorod (l’ancienne Saint-Pétersbourg) aux alentours de la mer du Nord et de la Baltique pour décréter un quasi-monopole du commerce au bénéfice des riches marchands de ses villes. À partir du XVIIe l’influence de la ligue a décliné pour se recentrer autour d’Hambourg et Lübeck. Hambourg a gardé cette tradition de ville marchande et opulente. Cela se ressent en se baladant dans la ville.

Une autre particularité d’Hambourg est d’être une ville-état qui est l’un des 19 länders de la fédération allemande.

Hambourg Rathaus

Rathaus Hambourg

Nous bifurquons ensuite vers l’église Saint-Nicolas (4) dont il ne reste que le clocher. À la place de la nef, nous marchons dans un jardin. L’église a été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale par les bombardements alliés. Il a été décidé d’en faire un mémorial (Mahnmal Sankt Nicolai) pour se souvenir des atrocités de cette guerre en espérant qu’elle serait la dernière.

Eglise St Nicolas

Nous continuons vers le quartier des docks en longeant des canaux qui donnent un air un peu hollandais à la ville.

Canaux Hambourg

Canal Hambourg

Les docks : Speicherstadt et Hafencity

Speicherstadt (5) veut dire le quartier des entrepôts. À la fin du XIXe siècle, la ville indépendante d’Hambourg a rejoint l’empire allemand. Pour préserver son économie, une zone franche fut établie près du port avec la construction de gigantesques entrepôts. Leur style architectural en briques rouges est d’une unité remarquable et c’est un plaisir de se balader au milieu d’eux. Aujourd’hui le quartier est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Speicherstadt

Speicherstadt

Ensuite, nous nous dirigeons vers le Elbphilharmonie (6), l’emblématique salle de concert philharmonique d’Hambourg. Son architecture est audacieuse et surplombe de manière spectaculaire l’Elbe. Il a été construit au-dessus d’un ancien entrepôt.

Elbphilharmonie Hambourg

Nous accédons par un très long escalator à une plaza d’où il est possible d’avoir de magnifiques vues du port et de la ville.

Vues depuis Elbphilharmonie

L’Elbphilharmonie a fait l’objet de controverses. Avec le nouvel aéroport de Berlin, la gare de Stuttgart, il fait partie des grands projets que l’Allemagne a eu du mal à achever sans dépassements colossaux de budgets et avec d’immenses retards. La salle de concert a été inaugurée en 2017 avec un décalage de six années sur le planning estimé et un quadruplement du budget initial !

Si vous voulez profiter d’un concert, prévoyez d’acheter vos places bien avant votre voyage sur le site de l’Elbphilharmonie. C’est le meilleur moyen de juger par vous-même la qualité de l’acoustique de la grande salle qui a beaucoup fait parler d’elle !

Après avoir pris un verre à l’Elbphilharmonie nous continuons notre balade dans le quartier d’Hafencity (7).

C’est un tout nouveau quartier qui abritera des logements, des bureaux, des commerces et des restaurants. En 2023, il était encore en chantier, mais j’ai trouvé le quartier passionnant à visiter et les premiers ensembles immobiliers donnent un visage prometteur de celui-ci. Il s’intègre bien avec le fleuve Elbe et le port qui s’étale sur l’autre rive.

Remarquez les anciennes grues qui ont été préservées pour rappeler l’origine portuaire du nouveau quartier.

Hafencity

Nous nous rendons ensuite au musée maritime d’Hambourg (8) qui se situe dans un ancien entrepôt de stockage du café et du thé : le Kaispeicher B. La rénovation est réussie et le musée très complet. Il est possible d’y passer facilement plusieurs heures à apprendre sur l’histoire maritime et à admirer les nombreuses maquettes de bateau.

Maritime museum Hambourg

Après la visite du musée, nous revenons vers la gare Centrale en nous arrêtant devant l’immeuble Chilehaus (9). C’est un exemple d’architecture expressionniste en briques foncées. Sa forme rappelle la proue d’un navire. Nous nous attardons pour observer les détails architecturaux de ce magnifique bâtiment. Juste à côté vous remarquerez au no 1 de la rue Meßberg 1 une plaque commémorative des victimes des camps de concentration. A cet emplacement se situait le siège social de la compagnie Tesch & Stabenow qui produisait le gaz mortel utilisé pour le génocide. 

Chilehaus

Notre balade se termine à la gare (1). Mais si nous sommes en fin de journée, il est intéressant de retourner à l’Elbphilharmonie pour assister au coucher du soleil. J’ai trouvé que c’était magnifique !

Elbe coucher du soleil

Port Hambourg coucher du soleil

Le musée des Beaux-Arts d’Hambourg (10)

Le musée des beaux-arts (Kuntshalle) est réputé pour sa richesse. Sauf si vous vous êtes levés très tôt ou que vous avez fait l’impasse sur la visite du musée maritime, il est vraisemblable qu’après notre balade le temps vous manque pour lui rendre visite. Mais pendant votre séjour, prévoyez un moment pour le visiter, car il est l’un des plus intéressants d’Allemagne.

Beaucoup de blogs et de guides mentionnent le musée miniature (11) ou miniatur wunderland dans le quartier de Speicherstadt comme étant très intéressant. Je ne l’ai pas visité donc je ne peux pas vous donner mon avis.

Au long de l’Elbe et du port à pied et en bateau

L’Elbe est une caractéristique majeure d’Hambourg. Le fleuve prend sa source dans les montagnes tchèques. Grâce à un réseau complémentaire de canaux, il est navigable jusqu’à Berlin et même Prague. Bien qu’Hambourg soit placé à 100 km de la mer du Nord, l’Elbe lui a offert de devenir un port maritime de grande ampleur. (source carte : Wikipedia)

La visite le long de l’Elbe que je vous propose se fait d’abord à pied (tracé en tirets jaune du point 1 au point 7) puis en ferry (traçé en pointillés bleus du point 7 au point 10). Les numéros sur la carte, ci-dessous, vous permettront de vous situer à la lecture du texte.

Balade le long de l'Elbe à Hambourg

Pour une meilleur lisibilité j’ai agrandi, ci-dessous, la zone représentée par le rectangle jaune dans la carte au dessus.

Gros plan sur l'Elbe dans le centre d'Hambourg

Au bord de l’Elbe

Nous démarrons notre balade à L’Elbphilharmonie (1). Nous l’avons déjà visité, mais le revoir à d’autres moments de notre séjour hambourgeois n’est pas déplaisant. Ceci d’autant plus qu’avec la météo très changeante d’Hambourg les chances sont grandes que le ciel et la luminosité soient très différentes.

Cette fois nous bifurquons vers le nord et longeons l’Elbe. La promenade le long du fleuve est agréable et, aux beaux jours, très fréquentée par les badauds. Flâner en les regardant ainsi que l’incessant trafic de bateaux de toute sorte est un plaisir. De nombreuses guinguettes se trouvent le long de l’Elbe.

Bord de l'Elbe

La rive de l’Elbe est un musée maritime grandeur nature avec plusieurs navires qu’il est possible de visiter.

L’élégant Cap San Diego (2) est un cargo datant des années 60. Il abrite aujourd’hui aussi un petit hôtel.

Un peu plus loin se trouve le Rickmer Rickmers (3). C’est un voilier cargo construit en 1896 qui est très élégant.

Cap San Diego & Rickmer Rickmers

Mais le plus étonnant est la visite d’un ancien sous-marin soviétique qui servait à des missions d’espionnage : le U-boat 434 (5) construit en 1976. Il est un important témoignage de la guerre froide.

U-boat 434

Avant d’arriver au U-boat ne ratez pas le vieux tunnel, en allemand, Alter Elbtunnel (4), qui est un ouvrage d’art passant sous l’Elbe à une profondeur de 24 m. D’une longueur de 436 m il relie, depuis 1911, la ville aux chantiers navals, sur l’autre rive de l’Elbe. Il est accessible par de larges ascenseurs empruntés pendant longtemps par des voitures. Aujourd’hui seuls les piétons et les cyclistes peuvent l’utiliser. La construction fut difficile à cause de la pression de la rivière qui provoqua de nombreux accidents de décompression parmi les ouvriers. À l’intérieur des deux tunnels, admirez les céramiques en terra cotta.

Alter Elbtunnel

Un peu après le sous-marin soviétique, se tient chaque dimanche matin le marché de poissons de Sankt Pauli dans l’ancienne halle des enchères de la pêche : Fischauktionshalle (6). Il est l’un des attraits touristiques majeurs d’Hambourg et pour bien en profiter il est conseillé d’y aller aux aurores. Comme son nom ne l’indique pas, on trouve bien plus de choses que des produits de la mer. Il est aussi réputé pour son animation musicale par des orchestres.

St Pauli & Fischauktionshalle

Nous terminons la balade à pied au spectaculaire Dockland office building (7) qui a une forme de losange ou de parallélogramme… ou plus poétique, la proue d’un navire ! On monte à son sommet par un large escalier. De là, nous avons une belle vue sur le port d’Hambourg.

Dockland office building

Vue Dockland office building

Visite du port

Depuis l’embarcadère du Dockland office building nous embarquons sur la ligne de ferry 62. Les bateaux circulent en général toutes les 15 minutes pour le même prix qu’un trajet en bus.

Ferry 62 Hambourg

En plein été, s’il fait beau et chaud, cela vaut le coup de descendre à l’arrêt de Neumühlen/Ovelgönne (8) pour se rendre à la plage d’Hambourg !

Neumühlen-Ovelgönne

Sinon, nous restons dans le bateau jusqu’à son terminus à Finkenwerder (9) sur l’autre rive. Sauf si vous avez beaucoup de temps je ne vous conseille pas de descendre du bateau pour visiter ce quartier moins attractif.

Au loin, nous apercevrons des avions flambants neufs décollant des usines d’assemblages d’Airbus.

Au retour, nous restons dans le ferry jusqu’à son terminus en centre-ville. C’est l’occasion d’observer l’immense port d’Hambourg et son ballet de navires de toutes les tailles. Le gabarit des portiques de chargement et déchargement des containers est absolument époustouflant.

Port Hambourg

Notre balade s’achève à Landungsbrücken (10). Si l’envie vous prend, d’en découvrir plus la ligne de ferry 73 vous permet de vous rendre dans une autre partie du port. Dans tous les cas, évitez les visites guidées du port. Elles sont hors de prix (45 EUR) et ne montrent pas beaucoup plus que ce que l’on peut voir depuis les ferries municipaux.

À la découverte des quartiers alternatifs et bourgeois d’Hambourg à vélo

Notre troisième balade est intéressante, car elle va nous faire découvrir deux facettes contrastées de la ville. La première est son côté grande bourgeoise commerçante et la seconde son visage alternatif et progressiste qui la rapproche de Berlin.

Les numéros sur la carte, ci-dessous, vous permettront de vous situer à la lecture du texte.

Balade en vélo autour des lacs d'Hambourg

Comme elle est assez longue, nous le réaliserons en grande partie à vélo. Je vous conseille de prendre un abonnement modique au système de vélos « en self-service de la ville « Stadtrad ».

Nous partons de la gare Centrale d’Hambourg hauptbahnhof (1).

Le lac Binnenalster

Le lac Binnenalster (2) est notre premier arrêt. Il est artificiel et a été créé avec la rivière Alster. Par sa présence il donne une élégance au centre-ville d’Hambourg. Les quais sont bordés de prestigieux bâtiments dont le Fairmont Hotel Vier Jahreszeiten.

Autour de ce lac, le premier week-end de septembre se tient l’Alstervergnügen qui est une grande fête populaire.

L’Alster se jette dans l’Elbe un peu plus loin. Les arcades le long du Klein Alster ont un air très vénitien où il est plaisant de déambuler.

Binnenalster

Nous reprenons les vélos vers le parc Planten un Blomen (3). Il a la forme d’un corridor qui longe les anciennes fortifications de la ville qui ont été détruites au XIXe siècle. Je vous y emmène, car j’ai trouvé l’endroit très agréable et avec son relief légèrement accidenté il donne l’impression d’être bien plus grand qu’il ne l’est en réalité.

Parc Planten un Blomen

 Sankt Pauli et Karolinenviertel

Nous continuons ensuite vers Sankt Pauli (4). Ce quartier était réputé pour être celui des prostituées avec son « red light district » comme à Amsterdam avec les rues de Reeperbahn et Herbertstraße mais qui ne m’ont pas trop donné envie de les visiter.

J’ai préféré continuer vers Karolinenviertel (5) réputé pour son côté bohème et alternatif. Les cafés et les boutiques baba cool y prospèrent.

Karolinenviertel

Autre fait surprenant, que tout le monde ne sait pas, mais les Beatles ont fait leurs débuts à Hambourg dans des clubs de Sankt Pauli. A l’époque, ils étaient encore peu connus et vivaient chichement.

Si vous avez le temps, vous pouvez continuer à l’ouest découvrir le quartier d’Altona. A titre personnel, je ne l’ai pas encore découvert mais je le ferai lors d’un prochain séjour à Hambourg.

Avant d’arriver à  Karolinenviertel nous passons à côté d’un immeuble très étonnant : Feldstraße Bunker (Flakturm IV). C’est un ancien bunker dans lequel jusqu’à 25 000 habitants pouvaient s’abriter des bombardements alliés. Il aurait été trop coûteux de le détruire, aussi il a été reconverti en lieu dédié à des agences de publicité, des studios de création et autres projets liés au monde des médias. Le bunker est actuellement en rénovation et plusieurs étages arborés sont rajoutés sur son toit.

Feldstraße Bunker

Hambourg est une importante destination de congrès et de foires qui se déroulent dans les gigantesques bâtiments de Messe hallen (5). Il vaut mieux de se renseigner sur les dates de ces foires avant d’aller à Hambourg, car les prix des hôtels montent vite à des niveaux prohibitifs à ces moments-là.

Juste à côté nous passons près de l’imposante tour de télévision qui culmine à 276 m, la Heinrich Hertz Tower que l’on voit de loin d’un peu partout dans la ville. Il existait autrefois un restaurant et une plate-forme d’observation, mais qui sont actuellement fermés.

Heinrich Hertz Tower

Le lac Außenalster

Toujours avec nos vélos, nous allons maintenant faire le tour du lac artificiel Außenalster (7). Il est bordé de villas et d’immeubles cossus parmi les plus privilégiés de la ville. C’est là que l’on se rend bien compte qu’Hambourg est une ville riche !

Villas Außenalster

Aux beaux jours, les hambourgeois se précipitent sur le lac dans toutes sortes d’embarcations : voiliers, paddles, rameurs, canoés, pédalos… Si vous voulez faire comme les locaux, vous pouvez louer une barque ou un petit voilier à Bobbyreich.

Außenalster en été

Une longue promenade arborée en fait le tour. Vous y croiserez un grand nombre de coureurs.

Il faut prendre son temps et apprécier la qualité de vie autour du lac. À plusieurs endroits, je vous conseille de vous arrêter pour déjeuner ou simplement boire une bière.

Détente autour du lac Außenalster en été

Il est aussi possible de poser les vélos et continuer par un tour en bateau sur le lac qui ne manque pas de charme.

Bateau lac Außenalster en été

Sankt Georg

Nous terminons notre balade à Sankt Georg (8). Ce quartier est le pendant de Sankt Pauli avec son caractère bohème et alternatif. L’artère principale est Lange Reihe où se regroupe la scène gay d’Hambourg avec plusieurs bars et restaurants. C’est l’occasion de gouter à la cuisine hambourgeoise.

Pour sortir le soir se divertir Sankt Georg est le bon endroit !

Sankt Georg

Hambourg : une ville méconnue

Voilà ! J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir cette très chouette ville mais pas encore très connue. Une très bonne idée est d’intégrer sa visite dans un périple en train vers la Scandinavie comme je l’ai fait en 2023 :

Paris Stockholm en train

Comme beaucoup de villes du nord de l’Europe, je vous conseille de visiter Hambourg en été mais aussi en hiver. Avec la neige l’ambiance est très différente.

Hambourg l'hiver

Conseils pratiques pour votre séjour à Hambourg

Pour commencer, le site internet de l’office du tourisme d’Hambourg est riche et intéressant. Il propose des packages incluant la Hambourg card. Celle-ci permet l’accès à tous les transports en commun et des réductions pour les principales attractions de la ville.

Hamburg-travel

Hambourg est un nœud ferroviaire entre l’Allemagne et la Scandinavie. En revanche, pour la majorité des pays d’Europe continentale, excepté la Suisse et l’Autriche, un changement de train est nécessaire pour se rendre à Hambourg.

DB

En avion, l’aéroport d’Hambourg est accessible depuis un bien plus grand nombre de villes européennes.

Air France

Lufthansa

Nous sommes dans le nord de l’Europe et la météo est changeante. Le site officiel de la météo est Wetter. 

Wetter.com

Le réseau de transport public est excellent avec un réseau régional le S-Bahn et de métro le U-bahn.

HVV

Un réseau de vélos en self-service est aussi très bien organisé.

Stadtrad

Dormir à Hambourg peut-être très facile ou être un vrai cauchemar.

Comme souvent en Allemagne, les prix des hôtels fluctuent énormément selon la demande. Si votre agenda le permet, décaler son séjour de quelques jours suffit parfois à obtenir des prix bien plus raisonnables.

Pour quelques jours, privilégiez un hôtel ou une chambre d’hôte avoisinante du centre-ville. Il est possible de trouver des logements chez l’habitant bien moins chers, mais dans des quartiers résidentiels plus excentrés. Ce n’est pas un problème si vous vous assurez que l’accès au métro, plutôt efficace, est proche.

Gute Reise  !

Bon voyage!

Commentaires

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *