Aller en Scandinavie en train : guide pratique

Aller en train de la France vers la Scandinavie est une belle expérience mais pas si facile que ça à organiser à cause de la multitude de compagnies ferroviaires à emprunter.

Dans cet article, je vous donne toutes les clés pour organiser facilement votre périple ferroviaire vers la Scandinavie.

Mon voyage en train Paris – Stockholm – Copenhague – Paris

J’ai habité à Stockholm dans le passé et c’est une ville que j’apprécie à cause de son cadre naturel fantastique, à la croisée d’un lac et de la mer, et du style de vie de ses habitants. J’y retourne depuis régulièrement et toujours avec beaucoup de plaisir.

Jusqu’à présent, j’y suis en général allé en avion, mais, cette fois-ci, j’avais envie d’essayer de m’y rendre en train pour avoir l’occasion de visiter en cours de route les villes d’Hambourg et de Copenhague et en plus pour des raisons écologiques, car c’est le mode de transport qui émet le moins de CO2. J’étais donc curieux de tester le transport en train entre les deux capitales.

Voyager en train demande une autre approche du temps. L’objectif n’est plus d’aller d’un point A à un point B le plus vite possible, mais le plus agréablement. Pour cette raison, j’ai donc décidé de faire deux trajets différents entre l’aller et le retour avec des arrêts touristiques plus ou moins longs.

À l’aller, je suis passé par Hambourg et j’ai pris le train de nuit Hambourg — Stockholm. Je le raconte dans un premier article « Paris — Stockholm en train ».

Au retour, je suis passé par Göteborg et Copenhague avec des trains de jours. Je le raconte dans deux articles :

La distance entre Paris et Stockholm est de 2000 km de distance. Naïvement, je pensais que ce serait un voyage facile à organiser, car nous sommes dans la région du monde avec l’un des réseaux ferroviaires le plus développés.

Nous allons voir que c’est loin d’être le cas et qu’il faut bien se préparer et savoir être souple pendant la réalisation du périple. Mais si vous suivez mes conseils dans cet article c’est à la portée de tout le monde.

Tous les textes en couleur corail indiquent un lien interne ou externe.

Gare Hambourg

Première étape : Construire votre trajet

Pour aller en Scandinavie en train, vous devez dans tous les cas vous rendre à Hambourg, d’où part la seule liaison ferrée vers la Scandinavie.

Trains Scandinavie

Les correspondances : principale difficulté du voyage

Aller en Scandinavie implique au minimum deux correspondances et souvent plus. C’est la principale difficulté du voyage.

Dans l’idéal, privilégiez les correspondances d’une heure ou plus. Sachez que vous pourrez toujours mettre vos bagages dans une consigne et allez vous promener en ville entre deux trains. C’est une façon de joindre l’utile à l’agréable et vous aurez une tranquillité d’esprit même si votre premier train accuse un grand retard, ce qui est fréquent surtout en Allemagne.

Si vous avez prévu une correspondance courte, envisagez, avant de partir, un plan B en cas de retard trop important. C’est plus facile à l’organiser chez soi devant son ordinateur que dans la foule d’une gare avec son smartphone et des agents ferroviaires débordés !

Ne soyez pas trop ambitieux. Voyager en train c’est du plaisir, mais également du stress. Les procédures et l’information dans les gares et les trains étrangers ne sont pas toujours sur le même modèle qu’en France. Ainsi, en Allemagne, la réservation sur les ICE n’est pas obligatoire comme sur les TGV français. Aussi n’arrivez pas à la dernière minute pour prendre votre train et limitez la longueur de votre voyage au cours d’une même journée quitte à prévoir une nuit d’hébergement en route.

Hambourg : un passage obligé!

Hambourg sera dans tous les cas un point de passage obligé tant pour aller à Stockholm que Copenhague. Malheureusement, depuis Paris il n’existe plus de trains directs vers Hambourg. Deux parcours sont possibles pour s’y rendre :

  • Prendre l’Eurostar (ex Thalys) à la gare du Nord jusqu’à Cologne puis un ICE de la DB jusqu’à Hambourg
  • Prendre le TGV ou un ICE à la gare de l’est vers Mannheim ou Francfort et continuer avec un ICE jusqu’à Hambourg. Je recommande plutôt cette alternative, car en cas de retard la DB sera plus prête à vous assister. En effet la ligne Paris — Mannheim/Francfort est exploité conjointement par la SNCF et la DB. La DB n’est pas impliquée dans Thalys.

Si vous partez de Marseille ou Lyon, le plus simple est de prendre le TGV jusqu’à Francfort puis de là un ICE jusqu’à Hambourg.

Si vous partez de Belgique, le mieux est de rejoindre Cologne et ensuite un des nombreux ICE vers Hambourg.

Si vous partez de Suisse, vous avez de la chance, car il existe des trains directs de jour et de nuit au départ de Zurich et Bâle.

Gare Hambourg

Aller à Stockholm depuis Hambourg en train de nuit

Si vous allez à Stockholm, je vous conseille vivement le train de nuit Hambourg — Stockholm opéré par les SJ. Dans ce cas il est tout à fait possible de continuer le même jour que votre trajet Paris — Hambourg.

Il existe même une alternative avec la compagnie Snälltåget, une filiale du groupe français Transdev. L’offre est cependant limitée à des places assises ou des couchettes et ne fonctionne pas tous les jours, ni toute l’année.

Dans le sens retour comme les deux trains de nuit arrivent très tôt à Hambourg, il est tout à fait possible de rejoindre la France dans la journée.

Aller à Copenhague, Aarhus ou Malmö en train

Se rendre à Copenhague, Aarhus ou Malmö depuis la France dans la même journée est possible, mais très déconseillé :

  • Le temps de trajet devient vraiment long : entre 12 et 15 heures
  • Les correspondances sont souvent courtes et le risque est élevé de les rater. Dans ce cas, il faut rechercher un hébergement à la dernière minute et rechercher un nouvel acheminement dans l’urgence.

L’exemple d’un Copenhague Paris, tel que proposé par la DB, ci-dessous, est illustratif. Avec des retards fréquents de plus de 10/20 minutes, au moins l’une des trois correspondances, sauf coup de chance, risque d’être ratée.

Proposition DB de Copenhague à Paris

Si vous souhaitez tenter le trajet dans la journée, partez le plus tôt possible avec un train quittant votre ville de départ vers 5 h du matin !

Une nuit à Hambourg est donc la solution la plus confortable tant à l’aller qu’au retour. Comme c’est une ville très intéressante à visiter, vous ne le regretterez pas !

Aller à Göteborg en train

Göteborg ne peut être rejoint depuis la France dans la même journée. Une nuit à Hambourg est inévitable.

Train Oredunstag

Aller à Oslo en train ou en ferry

Vous devrez d’abord vous rendre à Göteborg. De là, vous prendrez un train des chemins de fer norvégiens.

Faire le trajet Hambourg — Copenhague — Göteborg — Oslo dans la journée est possible, mais un peu long.

Une alternative intéressante est de prendre le ferry de la compagnie DFDS. Depuis Hambourg vous pouvez aller en train jusqu’à Copenhague ou Frederikshavn puis prendre le ferry qui navigue de nuit.

L’arrivée dans le fjord d’Oslo vaut le coup d’œil.

Où trouver les horaires?

Bien que les différents sites internet des compagnies ferroviaires intègrent les horaires des autres pays européens, je vous conseille de consulter celui des opérateurs nationaux directement concernés  car ils seront plus fiable :

  • SNCF ou DB pour les liaisons France/Allemagne
  • DB pour les liaisons intra-Allemagne
  • DSB pour les liaisons Allemagne/Danemark
  • SJ pour les liaisons depuis l’Allemagne ou le Danemark vers la Suède
  • Snalltaget pour la liaison Hambourg — Malmö — Stockholm de la compagnie privée
  • VY pour la liaison Göteborg – Oslo
  • DFDS pour le ferry Copenhague – Frederikshavn – Oslo

    Deuxième étape : Acheter ses billets et réserver ses places

    Ce n’est pas la partie la plus simple, car chaque compagnie ferroviaire a ses propres règles.

    Acheter ses billets sur les sites des compagnies ferroviaires ? 

    Il est théoriquement possible d’acheter un billet unique, de bout en bout, sur le site de la SNCF pour aller en Scandinavie, mais il y a souvent des bugs, vous ne pourrez pas choisir votre place sur les réseaux étrangers (ce qui est génant sur un train de nuit où la SNCF ne donne pas la possibilité de choisir entre siège, couchette ou lit), les correspondances suggérées sont trop courtes et les prix trop élevés ou avec des contraintes de réservation trop rigides (non annulable ou non modifiable ce qui peut être très ennuyeux sur un trajet aussi complexe).

    SNCF Paris Stockholm

    Les compagnies ferroviaires étrangères ne proposent pas mieux sur leurs sites respectifs.

    Vous n’aurez donc comme solution que de devoir acheter, au minimum, deux ou trois billets sur le site internet de chaque compagnie ferroviaire nationale.

    Regardez bien les règles d’utilisation du billet, car les tarifs les meilleurs marchés sont souvent non annulables et non remboursables. Si vous ratez votre correspondance alors que vous avez acheté des billets avec deux compagnies ferroviaires différentes, vous risquez de devoir racheter un autre billet.

    Pas simple ? Et de plus toutes les simulations que j’ai faites en préparant mon voyage m’ont montré que c’était très cher.

    Heureusement, il existe une alternative qui s’appelle le Pass Interrail.

    C’est quoi le Pass Interrail?

    Le pass Interrail est un billet de train spécialement conçu pour les voyageurs en Europe qui souhaitent explorer plusieurs pays en utilisant le réseau ferroviaire. Il offre aux détenteurs la possibilité de voyager de manière flexible et illimitée sur les trains participants dans les pays inclus dans le programme.

    Il est géré par la société Eurail BV pour le compte de 33 pays européens, dont tous les pays que vous aurez à traverser pour aller en Scandinavie. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas réservé aux jeunes routards, mais accessible à tout le monde.

    Mais le fonctionnement du pass est relativement complexe et il faut passer du temps pour bien en saisir toutes les subtilités. Le site Interrail est très complet, mais un peu fouillis.

    Pour aller en Scandinavie, vous aurez besoin d’acheter un Global Pass. Il peut couvrir un certain nombre de jours de voyage continu ou flexible sur une période déterminée, par exemple, 5 jours de voyage sur un mois. Pendant chaque jour de voyage, vous pourrez prendre le train de façon illimitée sans réservation, sauf pour les trains pour lesquels elle est obligatoire. C’est le cas du Thalys par exemple.

    Pass interrail

    Comment acheter le bon pass Interrail?

    Pour acheter le pass Interrail le mieux est d’aller sur le site officiel Interrail

    Commencez par définir votre itinéraire, puis comptez le nombre de jours de voyage en train. Pour mon voyage Paris — Stockholm via Hambourg et Stockholm — Paris via Copenhague j’en avais besoin de cinq.

    Achetez ensuite le pass global qui convient à votre nombre de jours de voyage. Petite subtilité : un voyage de nuit ne compte que pour une journée qui est celle du départ.

    Choisissez le pass en Première ou Seconde classe et achetez le pass qui correspond à votre tranche d’âge (jeune, adulte, enfant ou senior). Ils sont tous pareils et seul le prix change plus intéressant pour les jeunes et les vieux !

    Optez pour le pass mobile et non papier. Il sera sur votre smartphone, sous la forme d’une app. Très flexible, vous pouvez l’acheter jusqu’à onze mois à l’avance et ne l’activer que le jour réel de votre départ. De plus, vous ne pourrez le perdre !

    Sachez qu’avec votre pass vous avez le droit de voyager dans votre pays de résidence que le premier et le dernier jour pour entrer et sortir de celui-ci.

    Je vous conseille de vous référer également à l’article Interrail 6 erreurs à ne pas faire publié par Hourrail qui vous donne des conseils pertinents sur l’achat d’un pass Interrail. Hourrail est un média créé par des jeunes qui fait la promotion des voyages en train à travers l’Europe.

    Réserver vos places

    Sur certains trains la réservation est obligatoire et sur d’autres conseillée, car les trains sont souvent pleins.

    C’est la partie kafkaïenne de l’organisation du voyage, car chaque compagnie ferroviaire a ses propres règles et son propre site. Après pas mal de recherches pour organiser mon voyage, je vous ai fait un récapitulatif précis où faire vos réservations ce qui devrait faciliter le vôtre.

    • Eurostar (ex Thalys) : la réservation est obligatoire, chère (41 EUR en Première et 32 EUR en seconde) et il faut aller sur le site b-europe.com La réservation est échangeable, mais non annulable.
    • TGV ou ICE sur les liaisons France — Allemagne : la réservation est obligatoire sur le site Interrail (19 EUR) et est annulable.
    • ICE sur les liaisons domestiques en Allemagne : la réservation n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée, car les trains sont souvent très remplis. Elle se fait sur le site DB en sélectionnant « place assise uniquement ». Le prix est modique (5,90 EUR), mais non annulable et non modifiable.
    • Trains entre Hambourg et le Danemark. La réservation obligatoire (4 EUR) se fait sur le site DSB
    • Trains Stockholm — Copenhague et liaisons domestiques en Suède : La réservation est obligatoire (13 EUR en Première et 7 EUR en seconde) sur les trains à grande vitesse et est remboursable. Elle se fait sur le site SJ en sélectionnant « interrail or Eurail pass » dans la rubrique « add SJ Prio/period ticket ».

    Pour le train de nuit Hambourg — Stockholm — Hambourg la réservation obligatoire se fait sur le site SJ en sélectionnant « interrail or Eurail pass » dans la rubrique « add SJ Prio/period ticket ». Selon la disponibilité, vous aurez le choix entre :

    • une couchette (34 EUR par voyageur) dans un compartiment de six,
    • un lit (73 EUR par voyageur) dans un compartiment double,
    • une cabine privative avec lit, douche et WC (130 EUR par cabine) qui peut héberger d’un à trois voyageurs. Vu la différence de prix, si vous êtes deux ou trois, je vous conseille la cabine privative.

    Couchettes SJ

    Un conseil : faites vos réservations le plus tôt possible, car les trains sont souvent bien remplis et les pass interrails sont parfois soumis à des quotas.

    Enfin, sachez que vous pouvez prendre les trains régionaux, comme Copenhague — Helsingor, avec votre pass et ils ne nécessitent pas de réservation.

    Si vous prenez le ferry vers Oslo il vous faudra acheter un billet auprès de la compagnie maritime car le trajet n’est pas compris dans le pass interrail.

    Conseils pendant le voyage

    Aller en Scandinavie en train est avant tout une expérience de voyage. Ce n’est pas la solution la meilleure marché et ni la plus simple. L’avion reste imbattable par sa rapidité ou ses prix.

    Pour bien apprécier son voyage, il faut reconsidérer son approche de celui-ci. L’objectif devient de maximiser le plaisir de son voyage depuis son domicile et plus seulement sa destination touristique.

    Pendant le voyage, vérifiez, au plus tard la veille, que les horaires de vos trains n’ont pas changé surtout si vous avez fait vos réservations longtemps avant. Les compagnies ferroviaires ne vous avertiront pas forcément !

    Important : activez le jour d’utilisation de votre pass sur votre smartphone uniquement le jour du départ concerné. De cette façon, si vous souhaitez modifier votre parcours en voyageant un autre jour, pendant la durée d’utilisation du pass, cela reste possible.

    N’oubliez pas votre carte d’identité ou votre passeport, car, même si le voyage se déroule entièrement dans l’espace Schengen, de rares contrôles de l’immigration sont toujours possibles.

    Enfin, restez cools, car vous aurez forcément des imprévus au cours du voyage, mais cela contribue aussi à son charme !

    ICE

    Inscrivez-vous sur le groupe Facebook «Interrail & Eurail travelers»

    Inévitablement vous aurez des questions lors de la préparation de votre voyage en train ou pendant son déroulement. Je me suis inscrit sur le groupe Facebook Interrail Travelers qui est une communauté de voyageurs utilisant le pass interrail. Elle est très réactive et permet d’avoir des conseils avisés pour faciliter son voyage. La communication se fait en anglais.

    Évitez de trop vouloir en faire

    Évitez d’avoir les yeux plus gros que le ventre en construisant votre itinéraire !

    Certains pass interrails proposent un grand nombre de jours de voyage. La tentation est forte de vouloir visiter beaucoup de destinations et donc de passer plus de temps à voyager en train qu’à séjourner sur place.

    L’exemple de ce voyageur qui a réalisé ce parcours en deux mois pour s’en vanter sur les réseaux sociaux m’a laissé un peu perplexe !

    Exemple trajet Interrail à ne pas faire

    Même si le voyage en train est un plaisir il n’en est pas la finalité selon moi !

    Un exemple concret : mon voyage Paris — Stockholm — Paris en juin 2023

    Je raconte mon voyage, avec mes impressions, dans trois articles.

    Mon voyage Paris – Stockholm avec arrêt de trois nuits à Hambourg 

    Premier jour du pass :

    • Paris gare du Nord 7h55 — Cologne Hauptbahnhof 11h15 (Thalys) — 20′ de retard
    • Cologne Hauptbahnhof 14h09 — Hambourg Hauptbahnhof 17h53 (DB) — 20′ de retard

    Deuxième jour du pass :

    • Hambourg Hauptbahnhof 21h — Stockholm Centraal 13h11 (SJ) — à l’heure, mais horaire réaménagé

    L’article est ici.

    Si j’avais décidé de continuer mon voyage sans dormir à Hambourg je n’aurais eu besoin d’utiliser qu’un seul jour de mon pass. C’était tout à fait possible grâce aux trois confortables heures de correspondance entre les deux trains à Hambourg.

    Mon voyage Stockholm – Copenhague via Göteborg

    Troisième jour du pass :

    • Stockholm Centraal 8h34 — Göteborg 11h40 (SJ) — 15′ de retard
    • Göteborg 13h24 — Helsingborg 15h18 (SJ) — à l’heure
    • Helsingborg 15h40 — Helsingor 16h00 (Ferry Orsea) — à l’heure
    • Helsingor 18h03 — Copenhague 18h49 (Öresundståg / DSB) — à l’heure

    L’article est ici.

    Mon voyage Copenhague – Paris avec une nuit à Francfort

    Quatrième jour du pass :

    • Copenhague 6h30 Fredericia 8h38 – 8h46 Hambourg 12h5 (DSB) — 25′ de retard
    • Hambourg Hauptbahnhof 14h24 — Francfort Hauptbahnhof 18h44 (DB) — 30′ de retard

    Cinquième jour du pass :

    • Francfort Hauptbahnhof 12h56 Paris Gare de l’est 16h54 (SNCF) — 20′ de retard

    L’article est ici.

    Je n’ai pas eu de gros retards, mais si j’avais suivi les trajets proposés par la SNCF ou la DB j’aurais raté toutes mes correspondances !

    Paris Stockholm Paris en train

    Le coût de mon voyage

    Voici ce que m’a réellement coûté mon voyage en juin 2023 :

    • Un pass Interrrail adulte cinq jours valable un mois en Première classe : 376 EUR (296 EUR en seconde classe)
    • Réservation Eurostar (ex Thalys) : 41 EUR (32 EUR en seconde classe)
    • Réservation train de nuit SJ en cabine privée avec WC et douche : 130 EUR (34 EUR en couchette partagée)
    • Réservations DB (Hambourg — Cologne et Hambourg — Francfort) : 11,80 EUR
    • Réservation SJ (Stockholm — Göteborg et Göteborg — Helsingborg) : 26 EUR
    • Ferry Orsea (Helsingborg — Helsingor) : 7 EUR
    • Réservation DSB (Copenhague — Fredericia — Hambourg) : 8 EUR
    • Réservation SNCF (Francfort — Paris) : 19 EUR

    Soit un total 619 EUR hors frais d’hébergement. En voyageant en seconde classe et en couchette partagée sur le train de nuit Hambourg — Stockholm, cela m’aurait coûté 434 EUR.

    C’est bien plus cher que l’avion, mais j’ai fait plein de découvertes tout le long de mon voyage qui font que comparer le coût de l’aérien et du ferroviaire n’a pas beaucoup de sens.

    A vous de tenter l’aventure!

    Vous avez maintenant toutes les clés en main pour aller en Scandinavie en train. Faites-le, car vous ne le regretterez pas.

    Pour avoir des idées de destinations ferroviaires en Europe, deux équipes de jeunes ont lancé des sites d’inspiration que je recommande pour leur ton enthousiaste :

    Hourrail

    Mollow

    Pour plus d’informations pratiques, référez-vous au site de Mark, un anglais passionné de train dont le site est un véritable Wikipédia du transport ferroviaire :

    Seat61.com

    Enfin, Frédéric de Kemmeter, un spécialiste belge du transport ferroviaire, raconte son voyage de Bruxelles à Stockholm en 2022. Une vision complémentaire de mon voyage de Paris à Stockholm :

    Mediarail 

     

    Hav en god tur! Ha en trevlig resa! Bon voyage!

    Vue fenêtre TGV

    Commentaires

    3 Commentaires 

    1. Article de fond d’une très grande qualité, bravo pour ce super travail ! Et puis j’ai découvert que Interrail existe aussi pour les adultes et même avec une réduction senior … (ca sera l’année prochaine 😂 ).
      Cela donne vraiment envie d’essayer d’autres modes de transport et de voyage.

      Répondre
    2. Merci pour cette découverte très détaillée, cela donne envie de le faire ce voyage. L’année prochaine pour wien d’abord, et croisière de passau à la mer noire.
      Bon voyage. 😉

      Répondre

    Envoyer le commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *