Découvrir Amsterdam à pied : mes endroits préférés

La meilleure façon de découvrir Amsterdam est de marcher !

Les points d’intérêt touristiques sont proches les uns des autres et tout le long de vos balades vous verrez beaucoup de choses passionnantes.

Prévoyez des chaussures confortables, un parapluie et des lunettes de soleil pour être paré à tous les caprices de la météo. C’est parti !

Visiter Amsterdam 

J’ai écrit trois articles pour vous aider à organiser votre voyage :

Dans cet article je vous donne des repères pour votre visite d’Amsterdam à pied :

Tous les textes en couleur corail indiquent un lien interne ou externe.

Petite mise en garde

Dans un premier temps, j’avais pensé faire un article avec un programme très détaillé jour par jour. Je me suis dit que ce n’était pas la bonne approche.

D’une part, il existe une foison de guides qui le font mieux que moi.

D’autre part, je voulais garder l’esprit de cette série d’articles sur Amsterdam où je vous donne quelques conseils ou tuyaux comme je le ferais avec un ami qui souhaiterait s’y rendre, pour la première fois, quelques jours.

J’ai inséré une carte pour vous aidez à vous repérer. Ensuite, je vous indique des centres d’intérêts par quartier. Volontairement, je n’ai pas créé de balades « clés en main ». C’est à vous de le faire selon vos envies !

Ressentir l’âme de la ville

Dans mon approche du voyage lorsque j’arrive dans une ville je cherche d’abord à découvrir son âme. Si l’on dispose de peu de temps, la meilleure façon selon moi est de déambuler à pied dans celle-ci.

À Amsterdam, un bon point de départ est la Gare Centrale. C’est un magnifique bâtiment du 19e siècle qui a été fait par le même architecte que le Rijksmuseum. Je vous invite à vous rendre sur la façade maritime et à regarder l’incessant ballet de bateaux sur l’Ij. Vous réaliserez ainsi pourquoi Amsterdam est avant tout une ville marchande.

Profitez-en pour aller à l’est de la gare jusqu’au musée maritime qui se situe dans l’emplacement de l’ancien port d’Amsterdam.

Gare Centrale d'Amsterdam
Nouvel an à Amsterdam
Musée maritime Amsterdam

Flanez et observez tout simplement…

Ensuite, dirigez-vous vers la « canal belt » puis vers le sud. Ne lisez plus vos guides et laissez-vous porter par votre inspiration. Flânez et observez ! Peut-être que vos pas vous mèneront dans le Jordaan, ou au Vondelpark ou encore dans le quartier du Pijp. Peu importe ! Il sera toujours temps les jours suivants d’aller visiter les endroits précis que vous avez repérés en préparant votre voyage.

Étudiez les maisons et la vie. Bien qu’Amsterdam soit envahie par les touristes (plus de 20 millions en 2019) c’est une ville que les Néerlandais habitent. Il y a plein de magasins de toutes sortes. Les maisons n’ont pas de rideau. Les Amstellodamois aiment prendre un verre sur le pas de leur porte. Bref, elle est très vivante.

Maisons sur les canaux à Amsterdam
Maisons sur les canaux à Amsterdam
Librairie dans le vieil Amsterdam

La carte d’Amsterdam pour vous repérer

J’ai préparé une carte schématique avec les principaux points dont je vous parle dans cet article.

  • En blanc : les grands quartiers d’Amsterdam
  • En jaune : les sous-quartiers
  • En vert : les principaux centres d’intérêts
  • En bleu : ma sélection de musées

Tous les hôtels et l’office du tourisme vous donneront un plan papier plus détaillé qui vous aidera à organiser vos balades.

Marcher dans le centre d’Amsterdam est facile. Il y a peu de voitures. Soyez cependant prudents avec les vélos. Les locaux vont vite et vous rappelleront vite à l’ordre !

Centres d'intérêts à Amsterdam

Visite du centre historique

Dans le « centrum » ou le centre historique, vous verrez l’emblématique ceinture de canaux avec ses superbes demeures de riches marchands. Ils ont été créés au XVIIe siècle pendant la période du « Golden Age » qui a connu le brillant essor économique du pays.

Il y a quatre canaux qui ont été construits successivement avec chacune leur personnalité :

  • Le Singel. qui veut dire « Circonférence » est le plus ancien. Il était la douve de la ville médiévale avant de devenir un canal résidentiel.
  • Herengracht ou le canal des gentlemen. Les maisons sont plus grandes et plus luxueuses. Les façades majestueuses, et parfois sévères, cachent des intérieurs opulents et de magnifiques jardins privés.
  • Keizersgracht ou le canal des empereurs. Il ressemble beaucoup au précédent.
  • Prinsengracht ou le canal des princes est un peu plus bohème. Les maisons sont plus simples. Vous remarquerez de nombreuses maisons flottantes.

Je vous invite à regarder cette vidéo réalisé par la ville d’Amsterdam qui vous explique comment les canaux ont été créés selon un plan d’urbanisme très bien pensé.

Les canaux ! On ne s’en lasse pas

Baladez-vous le long des canaux et essayez d’observer les différences de style et de richesse des bâtiments. Il n’y a pas d’ordre précis à suivre dans votre périple. Laissez-vous porter par votre inspiration.

N’oubliez pas que la ceinture des canaux, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, va au de-là de l’Amstel jusqu’au Plantage.

Plan des canaux classés par l'UNESCO

Conseil d’ami : retournez visiter le quartier des canaux la nuit. L’ambiance est magique.

Tour horloge à Amsterdam
Maisons à Amsterdam
Amsterdam de nuit
Pont à Amsterdam Est
Pleine lune sur Amsterdam
Vue d'un canal la nuit à Amsterdam

Negen Straatjes pour le shopping

Mon appartement était situé sur Singel dans le quartier dit des « Negen Straatjes » ou des « 9 rues ». On y trouve plein de petites boutiques de mode, de décoration ou d’art. C’était toujours un plaisir d’y faire du lèche-vitrine. Vous y passerez forcément.

A éviter : le fameux marché aux fleurs

Juste à côté des « Negen Straatjes » vous pouvez éviter le marché aux fleurs pourtant réputé dans les guides. Vous n’y trouverez que des bulbes de tulipes faciles à transporter dans vote bagage cabine et presque aucune fleur !

Un petit bijou : le béguinage

Allez plutôt visiter le béguinage d’Amsterdam (Begijnhof). Un joli jardin entouré de maisons du XVs siècle. C’est l’un de mes endroits préférés dans le centre. Il y a une petite église. Si cela vous tente, une messe est dite en français tous les dimanches.

Le quartier des « Negen Straatjes »
Marché aux fleurs
Le Beguinage d'Amsterdam

Jordaan : le quartier des bobos et son marché à Noordermarkt

Je vous conseille aussi de vous rendre dans le Jordaan. C’est un ancien quartier ouvrier qui est devenu très bobo et un centre de vie nocturne avec de nombreux cafés et restaurants. On a parfois l’impression d’être dans une casbah avec ses rues étroites et ses maisons de poupées. Lorsque je cherchais mon appartement pour y vivre je me souviens y avoir visité une maison verticale sur 5 étages avec chacune sa petite pièce !

Dans le Jordaan, nous allions tous les samedis matin faire notre marché à Noordermarkt. C’était un moment de plaisir avec une offre de légumes et de produits de la mer de grande qualité et une foule joyeuse qui s’y retrouve. Il y a autour plusieurs sympathiques cafés.

Etal de primeurs à Noordermarkt
Etal de fromage à Noordermarkt

Vers la place Rembrandt

Plus au sud se situe la place Rembrandt entourée de nombreux cafés. Lors des grands événements de football, c’est un bon endroit pour regarder les matchs entre supporters. Le reste du temps vous prendrez plaisir à y boire une bière.

En son centre, on retrouve « la ronde de nuit » en statues.

Pas loin, passez par la « Nieuwe Spiegelstraat » et ses antiquaires. Une rue avec des boutiques vraiment intéressantes. Nous aimions y flâner.

La ronde de nuit à Rembrandtplein
Vitrine dans la Nieuwe Spiegelstraat

L’Amsterdam underground : l’autre facette de la ville

Enfin, en revenant vers la gare, vous passerez par le fameux « Red Light district » avec ses prostituées dans les vitrines repérables à leur lumière rouge.  C’est le quartier le plus touristique et la ville d’Amsterdam a une attitude très ambiguë ne sachant pas si elle doit le promouvoir ou le dissuader. L’ambiance est plutôt bon enfant, mais trop envahie par les touristes en mal de sensations fortes.

Bien évidemment, vous verrez des coffee shops. De nombreux visiteurs, surtout jeunes, ne viennent même que pour ça. La ville d’Amsterdam se pose régulièrement la question de réglementer l’accès des touristes au cannabis.  La drogue est aussi très présente dans les boites de nuit.

Mon avis sur les croisières guidées sur les canaux

Pour visiter les canaux, vous avez la possibilité de faire une croisière en bateau sur les canaux avec la bande sonore en 5 langues préenregistrées.  Personnellement cela ne m’a jamais emballé et je ne le conseillerais pas à mes amis. On ne voit rien de plus qu’en se baladant à pied et il y a trop de touristes. Pourtant, vous lirez partout sur internet que l’on vous le recommande. À vous de faire votre propre opinion.

Je vous conseille une alternative beaucoup plus sympa : faire une croisière avec votre propre bateau ! Je vous en dit plus ici.

Vitrine dans le Red Light District
Bateaux de croisière à Amsterdam

« Westelijke eilanden » : un quartier méconnu

Enfin, si vous avez un peu plus de temps, allez au nord de la « canal belt ». Après être passé sous les voies de chemin de fer vous découvrirez un quartier populaire inconnu des touristes : « Westelijke eilanden ».

Il est peut-être moins spectaculaire mais il conserve une vraie authenticité. Les jours d’été vous y verrez même des gosses s’amuser en plongeant dans les canaux !

Westelijke eilanden

Des musées pour comprendre la ville à travers son histoire

Amsterdam a une histoire riche et quelques musées permettent de mieux la comprendre. Ils sont tous situés dans le centre historique et s’intégreront facilement dans vos balades.

Le musée d’Amsterdam

Le mieux est de commencer par le musée d’Amsterdam qui vous expliquera l’histoire de la ville. Comment celle-ci s’est construite selon plusieurs plans d’urbanisme qui ont permis de domestiquer la nature et accueillir la forte croissance de la ville. Vous comprendrez mieux la mentalité des marchands hollandais faite de rigueur morale, d’esprit des affaires, mais aussi de tolérance.

La maison de Rembrandt

La maison de Rembrandt est passionnante à visiter, car elle donne un bon aperçu de la vie quotidienne du peintre et de son époque : le XVIIe.

la maison d’Abraham Willet and Louisa Holthuysen

Ensuite, je vous conseille d’aller visiter la maison d’Abraham Willet and Louisa Holthuysen, à Herengracht 605. C’est une riche demeure bourgeoise construite en 1687. Vous y verrez le dernier aménagement à la fin du XIXe et comprendrez mieux l’opulence de marchands amstellodamois de cette époque.

La maison à l’église cachée

Allez voir la maison « Amstelkring». C’est une riche demeure qui abrite une église catholique clandestine bâtie dans le grenier ! Une caractéristique de la ville protestante qui se voulait tolérante à condition que les autres cultes soient cachés.

Le musée Anne Frank

Enfin, le musée d’Anne Frank est un moment fort et douloureux de l’histoire de la ville. 75 % de la communauté juive des Pays-Bas est morte en camp de concentration. Les visites se font uniquement avec une réservation sur internet. Ce qui est une très bonne décision car les queues étaient autrefois immenses.

 

L'église caché « Amstelkring »
Maison Holthuysen
Plaque mémorative de la famille Frank
Maison Rembrandt

Que visiter dans le quartier «Zuid» ?

« Zuid » mérite votre visite. Ne serait-ce que pour aller voir ses musées situés autour d’une immense esplanade verte.

Le musée Van Gogh

Le musée Van Gogh, est un incontournable. Il se visite désormais sur réservation. C’est une très bonne nouvelle, car ces dernières années il était devenu victime de sa surfréquentation (2,1 millions de visiteurs en 2019) qui rendait l’expérience peu agréable.

Juste après la première vague de Covid nous avons eu la chance de le visiter quasiment seuls. Un grand privilège !

Van Gogh museum
Van Gogh museum pendant le Covid

L’institution du Rijksmuseum

Le Rijksmuseum, l’équivalent de notre Louvre parisien, est l’un des musées les plus riches au monde. Vous y verrez notamment la « Ronde de nuit » de Rembrandt. Les visites se font, depuis la crise du Covid, sur réservation.

Rijks Museum

Vondelpark : le poumon vert du centre ville

Pour prendre l’air, rien ne vaut une visite dans le Vondelpark un parc urbain très fréquenté. Les soirs d’été, les pelouses sont envahies par de jeunes Amstellodamois venant se retrouve entre amis.  Sur la façade sud, de superbes et imposantes demeures patrimoniales ont été édifiées. Un peu plus loin, toutes les marques de luxe s’affichent sur l’opulente « Pieter Cornelisz Hoofstraat ».

Après-midi ensoleillée à Vondelpark
Rijks Museum

De Pijp et son marché

Même si vous n’y résidez pas cela vaut le coup de venir découvrir le quartier « de Pijp ». Son marché, « Albert cuypmarkt », quotidien est réputé. Tout autour, vous trouverez de nombreux cafés et restaurants avec une ambiance jeune et décontractée.

Sur le marché, profitez-en pour déguster des « maatje ». Ce sont des petits harengs crus que vous mangerez dans des petits pains avec des oignons hachés. Surprenant ! Les Amstellodamois adorent !

Le marché d'Albert Cuypmarkt

N’oubliez pas  le quartier «Noord» !

Le quartier « Noord » est fait pour les explorateurs urbains. Vous y verrez, pêle-mêle, des friches industrielles, zones portuaires, cité-jardin, squats d’artistes et architectures futuristes. Personnellement j’aime beaucoup !

Le quartier est accessible en prenant des bacs, gratuits, qui franchissent l’Ij. Si vous contentez d’aller visiter l’Eye allez à pied est très bien.

Sinon, un vélo est préférable, car les distances sont vite importantes. D’ailleurs, je vous ai concocté une super découverte du quartier que vous trouverez dans l’article « balades à vélo autour d’Amsterdam ».

L’audacieux « Eye »

L’Eye est l’institut du cinéma repérable de loin avec son architecture ultramoderne.

C’est l’un de mes endroits préférés pour y prendre un verre. S’il fait beau, la terrasse qui donne sur l’Ij est très agréable. Sinon le café à l’intérieur a un cadre spectaculaire. L’institut a également des salles de cinéma avec une programmation intéressante avec parfois des films français.

Juste à côté se trouve l’A’dam Tower. Son restaurant tournant vaut le coup. Si non, je trouve que l’ascension est un peu chère pour la vue sur Amsterdam.

Vue de l'Eye et de l'A'dam tower

Amsterdam souhaite rendre la ville aux habitants

Depuis quelques années la ville a réalisé qu’il fallait canaliser le tourisme. De nouvelles règles ont été édictées comme la limitation des locations saisonnières ou la création de boutiques pour touristes. L’objectif est de rendre Amsterdam à ses habitants. Après 5 ans à Amsterdam, je vous confirme que la ville a toujours son âme. Sa forte personnalité lui a permis de se protéger.

J’espère que cet article vous aura donné envie d’aller à Amsterdam. En tout cas c’était mon ambition.

Si à votre retour, vous avez des trouvailles que vous souhaitez partager faites-le dans les commentaires ! Donnez-moi aussi vos impressions sur cette ville magnifique !

Commentaires

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *